Paris en Chiffres - Tableau de bord

Taux d’occupation, arrivées et nuitées hôtelières, fréquentation par nationalités, prix moyens, RevPAR, trafic passagers des aéroports…

Chaque mois le tableau de bord de l’Observatoire économique du tourisme parisien permet, grâce à différents indicateurs, de suivre au plus près l’évolution de la conjoncture touristique parisienne. Ces statistiques sont également enrichies d’analyses et de données issues des enquêtes de l’Observatoire.

Tableau de bord détaillé du mois de juillet 2017 :

Fréquentation record pour un premier quadrimestre

Les arrivées hôtelières dans le Grand Paris en avril progressent de +16,9 % par rapport à 2016 et de +8,9 % par rapport à 2015. Il s’agit d’un record de fréquentation sur les dix dernières années. Ce constat est à partager au cumul des quatre premiers mois de l’année dont les arrivées progressent de +13,7 % par rapport à 2016 et de +6,4 % par rapport à 2015.

Les Etats-Unis et la Chine tirent la fréquentation internationale vers le haut

Les Etats-Unis -premier marché international de la destination- et la Chine sont deux marchés qui affichent des progressions constantes et significatives en volume sur les dix dernières années. Leur rôle est capital dans la reprise de la fréquentation touristique.

Au mois d’avril, la fréquentation américaine a progressé de +29,9 % par rapport à 2016 et de +12,8 % par rapport à 2015. Il s’agit d’un record depuis la crise des subprimes ainsi que du meilleur volume d’arrivées au cumul des quatre premiers mois de l’année depuis dix ans.

Bien que le volume du marché chinois soit moindre (au mois d’avril il y avait 1 Chinois pour 3,5 Américains dans les hôtels du Grand Paris) la dynamique de ce marché ne tarit pas avec des volumes d’arrivées records pour le mois d’avril (62 000 arrivées soit +41,6 %), ainsi que sur le premier quadrimestre (215 000 arrivées soit +40,4 %).

Bien que la reprise des marchés européens soit globalement moins rapide que celle des marchés lointains (+32,0 % par rapport à 2016 à l’échelle continentale mais +1,2 % par rapport à 2015), le marché allemand s’affiche comme une exception avec la meilleure performance du mois d’avril depuis 2006 et le deuxième meilleur volume d’arrivées enregistré au cumul des quatre premiers mois de l’année (le record actuel date de 2012 avec 236 000 arrivées contre 229 000 en 2017).  

Notons enfin des difficultés persistantes pour les Britanniques, premier marché européen de la destination, dont les arrivées au mois d’avril progressent certes par rapport à 2016 (+7,2 %) mais restent en recul par rapport à 2015 (-7,8 %). Cette tendance se retrouve au cumul des quatre premiers mois de l’année avec des variations respectives de +1,3 % et -8,1 %. Concrètement il s’agit de l’un des moins bons premiers quadrimestres enregistré par ce marché dont les volumes d’arrivées reviennent au niveau de 2009 consécutifs à la crise des subprimes. 

Un record porté par le tourisme d’affaires

Le tourisme d’affaires totalise plus de 8 millions de nuitées dans le Grand Paris entre janvier et avril 2017. Il s’agit d’un record pour un premier quadrimestre et symbolise le dynamisme continu de ce segment depuis l’année précédente. Le tourisme de loisirs, principal segment impacté par la conjoncture des deux années précédentes, progresse certes par rapport à 2016 (6,6 millions de nuitées dans le Grand Paris soit +19,3 %) mais reste encore en retrait par rapport aux autres performances des dix dernières années (de -11,2 % par rapport à 2007 à -18,6 % par rapport à 2015). En ce qui concerne l’hôtellerie, la fréquentation touristique du Grand Paris possède donc encore des marges de progression.

Principaux indicateurs – avril 2017

Arrivées hôtelières Paris

  • Français : 515 316 (-0,7 %)
  • Etrangers : 797 195 (+27,1 %)
  • Total : 1 312 511 (+14,5 %)

Arrivées hôtelières Grand Paris

  • Français : 917 081 (+5,6 %)
  • Etrangers : 1 063 601 (+28,7 %)
  • Total : 1 980 682 (+16,9 %)

Tourisme d’affaires 

  • Proportion des nuitées d’affaires dans les hôtels de Paris : 45,2 % (-3,1 pts)
  • Proportion des nuitées d’affaires dans les hôtels du Grand Paris : 49,2 % (-3,6 pts)

Principaux indicateurs – janvier/avril 2017

Arrivées hôtelières Paris

  • Français : 2 250 452 (+5,7 %)
  • Etrangers : 2 587 889 (+18,7 %)
  • Total : 4 838 341 (+12,3 %)

Arrivées hôtelières Grand Paris

  • Français : 3 812 802 (+8,9 %)
  • Etrangers : 3 345 692 (+19,8 %)
  • Total : 7 158 494 (+13,7 %)

Tourisme d’affaires 

  • Proportion des nuitées d’affaires dans les hôtels de Paris : 50,3 % (-1,5 pt)
  • Proportion des nuitées d’affaires dans les hôtels du Grand Paris : 54,7 % (-1,5 pt)

Principaux indicateurs - avril 2017

Performances hôtelières

  • Taux d’occupation Paris (79,5 % soit +4,1 pts) et Grand Paris (76,7 % soit +3,7 pts)
  • Prix moyens Paris (178,2 € soit - 2,3 %) et Grand Paris (144,3 € soit -3,3 %) 
  • RevPAR Paris (141,6 € soit +3,0 %) et Grand Paris (110,7 € soit +1,5 %)

Résidences de tourisme - Grand Paris

  • Taux d’occupation des résidences : 76,8 % (-1,1 pt)
  • Prix moyens : 114,8 € (-2,5 %)
  • RevPAR : 88,2 € (-3,9 %)